« Les Eperviers du Togo peuvent encore nous faire rêver » (Supporter)

797

A la veille du premier match du sélectionneur Paulo Duarte à la tête des Eperviers,  les supporters espèrent une bonne prestation face au Sénégal. 

Le Togo rencontre les Lions du Sénégal le mercredi 1er septembre 2021 à partir de 16h GMT à Thiès. Ce match compte pour la première journée du groupe H,  des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. 

«Nous sommes derrière notre équipe nationale et je sais que les Eperviers peuvent encore nous faire rêver», lance Agbéré Salif , conducteur de taxi et supporter. 

La plupart des supporters attendent une reconstruction de l’équipe nationale togolaise et n’entendent pas mettre la pression sur le technicien portugais.

« Nous avons beaucoup d’espoir pour ce qu’il doit faire dans notre pays parce que le football togolais a besoin d’un bon entraîneur pour renaître. Selon son background, Paulo Duarte peut relancer  notre football afin qu’on renoue avec la victoire », a confié, à foot.tg ,  Akakpo Vignon, cadre dans une entreprise privée.

Pour Maman Togo, présidente de l’une des associations des supporters des Eperviers,  le travail de Paulo Duarté pour le moment , « c’est pour arranger l’équipe afin qu’on puisse gagner pour aller à la CAN prochaine, » car, soutient-elle « tout est gâté, on revient à zéro et il faut reconstruire l’équipe tout en espérant des victoires ».

Elle espère quand même une victoire du Togo face au Sénégal le 1er septembre 2021.

D’autres groupes de supporters expriment clairement leur soif de victoire et surtout leur envie de voir les Eperviers à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football.

« Notre première attente, c’est la qualification pour la coupe du monde. Il doit tout faire pour mobiliser les ressources nécessaires surtout les joueurs et sache faire un bon choix pour redonner la joie aux Togolais. Nous attendons  une nouvelle qualification pour la Coupe du monde et la CAN », explique Abalo  Magnim, étudiant à l’université de Lomé. 

« Le nouvel entraîneur doit tout faire pour que les Eperviers aillent à la CAN, c’est notre souhait, c’est ce que nous voulons » martèle, pour sa part,  Akakpo Komlan,  commerçant à Lomé.

Paulo Duarté est conscient des attentes des supporters qui, pour un grand nombre, espèrent que le Togo renoue avec la victoire dès le prochain match. 

« Les supporters veulent la même chose que les joueurs et les entraîneurs: gagner. Il n’y a aucun entraîneur qui ne veuille gagner ses matches et on peut gagner face au Sénégal  bien qu’il soit favori sur le papier », a dit Paulo Duarté

« Même dans une situation déséquilibrée, tout le monde croit à une victoire. On va tout faire pour gagner »  a-t-il souligné avant de faire une projection sur le moyen et le long termes:

« Pour gagner dans l’avenir, il faut qu’on commence à construire notre football déjà dès aujourd’hui ». 

« Notre football, qui a connu des moments de gloire par le passé,  pourra connaître de nouveau du succès.  Avec la volonté et avec le coeur tout ira bien pour notre football » a déclaré, à foot.tg, Togbui Kodjo Helou Sédjro IV, chef canton d’Agoè-Nyivé à l’issue d’une prière traditionnelle le vendredi 27 août 2021.

A l’appel des autorités sportives du Togo, des prières traditionnelles et musulmanes, des cultes protestants et des messes catholiques ont été organisés pour marquer la journée nationale de prière pour le football togolais.  Une occasion pour conjurer les mauvais sorts après les moments difficiles connus par les Eperviers.

« Notre équipe nationale va commencer les éliminatoires de la coupe du monde le premier septembre à Dakar contre le Sénégal et nous pensons que nos aïeux seront derrière eux pour la victoire finale », a ajouté  Togbui Kodjo Helou Sédjro IV. 

Togbui Assou  Kpalikpatcho III, membre du comité exécutif de la Fédération Togolaise de Football ( FTF) et président de la ligue régionale de football Lomé-Golfe est aussi confiant.

« Le Sénégal est un grand pays de football et on peut même dire qu’il part favori sur le papier mais sur le terrain le Togo peut surprendre. Nous sommes confiants, les joueurs sont prêts » , a-t-il dit à la fin de la prière musulmane à la grande mosquée de Lomé.  

« Nous avons mis Dieu au centre de nos actions et nous lui avons demandé de  nous accompagner », a ajouté Togbui Assou  Kpalikpatcho III. 

Noël TADEGNON

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!