Le tour de cadrage de la Coupe CAF disputait en cette après-midi ses derniers matches qui ont vu se qualifier, les différentes formations qui seront reversés en Coupe CAF. La confrontation qui mettait aux prises les Rangers de Enugu avec l’ASCK, a vu les premiers, priver les seconds, du miracle.

l’Association Sportive des Chauffeurs de Kara se devrait de gagner en déplacement ou au pire des cas, concéder le match nul au stade Nnamdi Azikiwe de Enugu. Il n’est a rien été. L’ASCK perd son pari de continuer la compétition, au grand bonheur des nigérians qui accèdent ainsi à la Coupe CAF.

Les togolais entament la partie, bien crispés, s’oubliant quelque peu en laissant de l’espace derrière la défense. C’est sur l’une de ces actions donc que la défense togolaise perd le cuir, permettant aux nigérians d’ouvrir le score à la 18 ème minute. Les Chauffeurs de Kara courent derrière le score, jusqu’à la survenue de la mi-temps.

À la reprise, les retouches apportées par Kassim Guyazou, le coach de l’ASCK ne permettent pas de faire sauter le verrou nigérian. Conscients du fait que l’exploit leur viendrait seulement d’une probable égalisation, Nane Richard, Mani Ougadza et autres Ozou Kossi Jean appuient sur l’accélérateur mais ne réussissent pas à faire sauter le barrage dressé sur leur route, par les Rangers.

De çà de là, les Chauffeurs de Kara ne rencontrent que la furie répressive des Rangers, si bien qu’au bout du temps réglementaire, ils ne rapportent point de but égalisateur. Ahmed Elghandour le directeur de la partie siffle finalement la fin des hostilités qui voient les Rangers passer, au grand dam des togolais qui ne sont pas passés si loin, de l’exploit.

Laisser un commentaire