CAF: Patrice Motsepe nouveau président

303

Le sud-africain Patrice Motsepe a été porté vendredi à la tête de la Confédération Africaine de Football, ainsi que tout était prévu selon la proposition faite par la FIFA et acceptée de tous les candidats en lice.

Le sud-africain est content de l’heureuse issue du scrutin:

« C’est vraiment un très grand honneur et un privilège incroyable pour moi » a-t-il déclaré, puis il marque toute sa reconnaissance à la FIFA, l’artisan principal de son élection:
« Je voudrais remercier mon frère Gianni pour sa vision et ses encouragements pour que nous travaillions dans l’unité et c’est uniquement ainsi que nous pourrons relever les défis posés à l’Afrique. Nous ne pouvons réussir qu’en étant unis ».

Le tout nouveau président de l’instance faîtière du football africain a du pain sur la planche. Il faudra relever une institution financièrement éprouvée qui doit se remettre au pas, à la cadence imposée par le coronavirus. Ses collaborateurs en sont conscients.

« La CAF s’installe dans un déficit annuel autour des 10 millions de dollars. Elle est en train de bouffer ses capitaux, ses fonds propres, Le défi majeur de la nouvelle équipe est d’inverser la courbe, ce qui permettrait à la CAF de jouer son rôle en développant le football » s’est inquiété Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération marocaine (FRMF). Il est également président de la Commission des finances de la CAF.

Patrice Motsepe, également président du club sud Mamelodi Sundowns est un homme d’affaires à priori rompu au monde du management. Il devrait pouvoir mener à bien la barque du ballon rond africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.