Don des Eperviers du Togo, à des orphelinats

679

Les Éperviers du Togo de retour de Thiès au Sénégal ont fait des dons au centre d’orphelinat la Renaissance de Sanguéra. Des vivres et non vivres composent le lot.

Un lot de vivres et non vivres constitués de fournitures scolaires et de ballons de foot a été offert par les joueurs de l’équipe nationale de football du Togo, au centre d’orphelinat la Renaissance (COR).

« Je suis content de ce geste. Nous sommes fiers du geste que nous venons de faire », a déclaré Djene Dakonam, le capitaine des Eperviers à l’issue de la remise du don.

Les lots ont été remis au centre qui est situé à Sanguera, par le sélectionneur des Eperviers Paulo Duarte, le capitaine des Eperviers Djene Dakonam et le président de la FTF Guy Akpovy. Faisaient également partie de la délégation, Fo-Doh Laba, David Henen ainsi que le manager de la sélection nationale, Serge Akakpo.

« Ces enfants ont besoin de soutiens et d’affection. Ce sont des enfants qui n’ont pas de parents On est là pour les soutenir pour leur dire qu’on est derrière eux » a encore dit le capitaine des Eperviers.

L’action est à mettre à l’initiative conjointe du nouveau sélectionneur national Paulo Duarte et des joueurs. Ils ont donc bénéficié du soutien du comité exécutif de la Fédération Togolaise de Football.

« Je suis content du groupe, du coach avait aussi cette idée et de la FTF » a souligné Djene Dakonam. Il a révélé que ce n’est pas la première fois que l’équipe nationale du Togo fait des dons.

« Par le passé, on le faisait mais ce n’était pas médiatisé. Cette fois on s’est dit pourquoi ne pas inviter les médias », a-t-il expliqué.

Une vingtaine d’enfants sont pris en charge actuellement dans ce centre,  créé le 13 octobre 2005,  par la Soeur Kevon Afi Jocelyne, une religieuse catholique.

« Nous sommes vraiment contents. C’est la première fois que nous  aussi avons accueilli les Eperviers dans notre centre la Renaissance à Sanguéra » a affirmé Soeur Kevon Afi Jocelyne

Le centre a déjà accueilli plus  100 enfants placés dans des familles d’accueil. 

« C’est un geste vraiment honorable, social parce que les Epoervoers qui ont eu l’idée de venir aider leurs petits frères, pour qu’eux aussi puisse grandir et devenir comme eux, nous manquons de mot pour apprécier ça » a conclu Soeur Kévon.

Arnaud BOCCO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!