CAN Féminine 2022 / Tomety Kaï : « rendre l’impossible, possible… »

La sélectionneuse des éperviers dames s’est exprimée à quelques heures du match contre le Cameroun sur l’ambiance et l’état d’esprit des filles après la défaite d’entrée. « Rendre l’impossible possible », voilà le mot du groupe de Tomety Kaï.

La courbe du moral de l’équipe a retrouvé un bon niveau après la défaite face à Tunisie, confie la sélectionneuse togolaise, qui remercie aussi, dans la foulée, le public sportif pour le soutien.

« Le staff et les filles ont repris confiance, après la sortie ratée contre la Tunisie. Nous remercions le peuple togolais, en commençant par le gouvernement, les supporters et tous ceux des hameaux reculés pour le soutien qu’ils nous ont donné sur les réseaux sociaux et ma motivation qu’ils continuent de nous donner. Cela nous a vite permis de retrouver le moral. Nous avons rechaussé nos crampons pour retourner à l’entraînement et corriger les erreurs commises lors du premier match« , déclare-t-elle d’entrée.

Puis revient-elle sur la confrontation avec le Cameroun et évoque une stratégie élaborée pour faire un meilleur match.

« Aujourd’hui, nous sommes très conscients de ce qui nous attend contre le Cameroun et ensemble avec les filles, nous avons mis en place la stratégie pour pouvoir contenir la foudre du Cameroun et chercher à le gagner à la fin des 90 minutes. Nous n’avons rien à perdre. Nous sommes une jeune équipe et nous comptons sur notre engagement et envie de marquer cette CAN pour faire un meilleur match contre le Cameroun ».

En ce qui concerne la gardienne, tout va pour le mieux, explique Tomety Kaï.

« Amoukou va bien. Elle a retrouvé le moral et quel que soit ce qui s’est passé, elle n’est pas la première à faire un mauvais match. Les grands gardiens en ont aussi fait. Amé est prête. Elle va continuer la compétition et nous pensons qu’elle va sortir un grand match contre le Cameroun ».

Cependant, nuance-t-elle : « rien ne dit qu’elle sera titulaire, mais, nous sommes en train de mettre en place notre stratégie. Que ce soit Amé ou une autre gardienne, nous allons faire un match, meilleur au premier ».

« Nos filles ont du talent. Seulement, elles manquent de confiance et c’est ce que nous essayons de leur donner lors de nos séances. Il suffit qu’elles croient en elles et elles feront douter toutes les grandes équipes. Avec la foi, nous allons rendre l’impossible possible et c’est ça la mentalité pour jouer le match de demain contre le Cameroun« , conclut la sélectionneuse des Eperviers dames.

Emmanuel TETE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.