RECEPISSE HAAC: 0058/HAAC/07-2022/PL/P -
dimanche , 23 juin 2024
Emmanuel Adebayor
ActualitéFlashInterview

Togo / Adebayor : « Le cas Barcola est différent (…) Il va falloir qu’on soit honnête »

Emmanuel Adebayor, l’ex-capitaine des Eperviers, s’est exprimé sur la sélection de Bradley Barcola, la pépite franco-togolaise en équipe de France pour l’Euro. Il estime judicieux le choix du jeune joueur d’évoluer avec les Bleus plutôt qu’avec les Eperviers.

« Le cas Barcola est différent parce que c’est un jeune joueur qui est né en France, a grandi en France« , déclare d’entrée Emmanuel Adebayor sur le sujet.

Il explique sa posture insistant sur trois aspects liés à la carrière du joueur.

« Le jeune (Barcola, ndlr), il est encore très jeune, il évolue dans l’équipe du Paris Saint-Germain, une équipe qui envisage gagner la Champions League. S’il venait à la sélection togolaise qu’on a aujourd’hui, cela l’avantagerait-il ? Je ne crois pas parce qu’il y a un détail qu’il faut savoir. Au-delà du contrat du joueur, du salaire, des primes, des bonus, il y a aussi le contrat image qui est fonction de la sélection avec laquelle tu évolues. La catégorie A rassemble la France, le Brésil… Catégorie B : Allemagne, Italie… ainsi de suite. Lorsque le joueur a un contrat avec Nike par exemple, le montant n’est pas le même pour tous les joueurs. Il tient compte de cette classification puisque les marques sont plus présentes dans ces pays qu’en Afrique« .

Emmanuel Adebayor renchérit :

« Nous, on a jamais gagné la CAN. Mais, lui il va jouer dans une équipe qui a déjà gagné la Coupe du monde et il peut aussi la gagner avec l’équipe de France. C’est mieux pour lui. Mais, s’il vient au Togo pourra-t-il gagner la Coupe d’Afrique des nations ? Non. Est-ce qu’il va pouvoir faire une coupe du monde, je ne crois pas. Il va falloir qu’on soit honnête« .

Il revient ensuite sur son expérience personnelle.

« Lorsque je suis allé en France en 1999, j’ai 15 ans et demi donc j’avais le choix de jouer pour l’équipe de France ou le Togo. À l’époque, le Togo ne m’avait même pas encore convoqué. Mais, j’ai refusé catégoriquement parce que je suis né à Kodjoviakopé, j’ai grandi là-bas, j’ai tous mes amis là-bas. À l’époque là même, je maîtrisais pas encore la langue française pour tout dire donc je ne sais pas à quoi ça sert pour moi de jouer pour l’équipe de France. Tellement je suis attaché à mon pays le Togo que je ne peux pas le faire ».

Puis, il s’interroge : « si j’étais né en France, est-ce que j’aurai envie de jouer pour le Togo, je ne saurai le dire…« 

Il conclut enfin précisant qu’il ne regrette pas d’avoir choisi le Togo au détriment de la France.

« Sinon l’équipe de France des moins de 16 ans à l’époque, ils m’ont appelé et ont voulu me faire la nationalité, mais j’ai refusé donc pour moi, ce n’est pas du tout un regret« .

Emmanuel TETE

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi ...

Related Articles

Exclu: Championnat d’Afrique d’athlétisme / Naomi Akakpo : « L’organisation c’est du n’importe quoi… »

Le championnat d'Afrique d'athlétisme démarre d'un mauvais pied. Après à peine une...

Togo: Démission du sélectionneur Paulo Duarte

La Fédération Togolaise de Football a annoncé le vendredi 21 juin 2024,...

Togo / Éperviers : Paulo Duarte rend le tablier

Paulo Duarte n’est plus le sélectionneur du Togo. La nouvelle a été...

Togo / D1 Lonato : ASKO – AS OTR en attraction, le programme de la 27ème journée

La D1 Lonato aborde son 27ème chapitre ce vendredi 21 juin 2024...