Exclusif – Élections CAF / Lawson-Hogban Latré-Kayi: « Je poserai ma pierre à l’édifice du football… »

641

La togolaise Lawson-Hogban Latré-Kayi, instructeur FIFA est candidate au poste de membre du comité exécutif de la Confédération Africaine de Football. Cette passionnée de ballon rond désire intégrer l’appareil dirigeant de l’instance faîtière du football continental, dans l’optique d’apporter sa pierre à l’édifice de cette discipline.

La Confédération Africaine de Football compose son nouveau comité exécutif. À cet effet, la togolaise Lawson-Hogban Latré-Kayi Edzona se porte candidate pour apporter sa touche au football féminin de l’Afrique. Entre deux sollicitations, la chef de département de l’arbitrage togolais s’est confiée en exclusivité, à la rédaction de foot.tg .

Madame Lawson-Hogban Latré-Kayi a tenu d’entrée de jeu à manifester toute sa gratitude pour le soutien dont elle a bénéficié de la part des autorités togolaises: « Avant de répondre à vos questions, je tiens à témoigner ma gratitude à son Excellence Faure Gnassingbe, au gouvernement dont son Ministre en charge des sports et comité exécutif et au Secrétaire Général de la Fédération Togolaise de Football avec à sa tête le Col Guy Kossi AKPOVY pour la présentation de ma candidature et le soutien qui s’en est suivi. Je suis fière d’être bien entourée. »

La chef de département de l’arbitrage togolais a souligné la part de la faîtière du football togolais, dans la course qu’elle mène à ce jour: « la FTF a déposé ma candidature au poste de membre féminin du comité exécutif de la CAF; candidature validée par la CAF. »

La candidate togolaise précise le poste qu’elle brigue au comité exécutif de la CAF: « Pour commencer je tiens à rappeler humblement que je serai membre féminin du comité exécutif de la CAF et à ce titre, ma mission est de veiller à l’exécution de la stratégie du football féminin mise en place et de faire des propositions pertinentes en adéquation avec le plan d’action du président de la CAF. »

L’instructeur FIFA souligne une fois de plus sa passion pour le football et comment elle compte participer à l’essor de la discipline en ce qui concerne les femmes, sur le continent noir : « Je nourris aussi une grande passion pour le football et je continuerai par le faire. J’offrirai aux filles et aux femmes des opportunités de jeu, de carrière, de bonne gouvernance et de poste de décision. Il y a un chantier qui a été lancé et en tant que architecte et développeur du football, je poserai ma pierre à l’édifice. Je donnerai aussi plus d’opportunités aux filles et aux femmes de s’affirmer à travers leur compétence. »

Les footballeuses togolaises peuvent donc rêver d’un lendemain plus gai en ce qui concerne leur passion, mais Madame Lawson-Hogban Latré-Kayi précise qu’elle sera présente avec le même engagement, pour toute l’Afrique du football féminin: « Il n’y a pas que le Togo du foot ou le football féminin togolais qui va se réjouir, mais c’est toute l’Afrique entière. Le Togo sera fier de voir l’une de ses filles porter haut son drapeau et comptée parmi le comité exécutif de la CAF, ce qui est tout à fait normal. Chaque parent se réjouit toujours du bien-être de sa progéniture. »

Pour finir, la candidate togolaise fait un clin d’œil à la presse togolaise, et à toutes les institutions sportives qui la portent vers la réalisation de son rêve : « Je remercie le peuple togolais surtout les institutions sportives et particulièrement vous les journalistes de tout ordre pour vos soutiens de diverses manières. Je prie Dieu pour qu’au soir du 12 mars la joie soit nationale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!