LAWSON-HOGBAN Latré-Kayi : un modèle pour les femmes arbitres togolaises

Des jeunes femmes arbitres togolaises sont très admiratives du parcours et de la rigueur de  LAWSON-HOGBAN Latré-Kayi. Elle est candidate  pour devenir membre du Comité exécutif  de la Confédération Africaine de Football (CAF). 

Amoureuse du foot, avec un  CV bien rempli et un parcours impressionnant, LAWSON-HOGBAN Latré-Kayi a occupé plusieurs postes qu’elle a su manager avec professionnalisme. Elle s’engage cette fois-ci à «veiller à l’exécution de la stratégie du football féminin mise en place » sur le continent.

Selon une arbitre internationale, « au vu de son CV et de ses actions en faveur du football féminin, c’est une très bonne chose de la voir dans le CE de la CAF. Elle est un grand atout pour le développement du football féminin ».

Incarnation de la rigueur et du travail bien fait

La jeune arbitre de football, Adamagnon Essoyomèwè  explique avoir toujours été inspirée et motivée par LAWSON-HOGBAN Latré-Kayi. Elle croit en ses potentialités et en sa rigueur dans le travail, pour assurer son rôle au sein du Comité exécutif de la  CAF, avec beaucoup d’aisance.

« Elle est une source de motivation pour moi depuis très longtemps. Elle est battante, travailleuse, très engagée et en même-temps cumule tout cela à son statut de mère. Beaucoup confondent sa rigueur à de la sévérité. Ce n’est pas le cas, elle aime juste ceux qui aiment travailler et est contre la promotion de la médiocrité » soutient Adamagnon

« Elle, à ce poste, il n’y a nul doute, elle va assurer avec beaucoup d’aisance. Sa candidature, est encore plus une grande source d’inspiration pour nous les femmes du domaine sportif. Ce sera beaucoup plus quand nous la verrons à la hauteur de ses fonctions au sein de la CAF », ajoute-t-elle.

Pour TOSSOUKPE Adjowa Yéwa,  jeune arbitre de ligue, LAWSON-HOGBAN Latré-Kayi a un grand rôle à jouer pour l’avancement du football féminin africain.

«Elle a toujours été un exemple et une source de motivation pour moi en arbitrage. Elle est très rigoureuse sur les aires de jeu et en dehors. Pour une personne qui a été à  l’école de M. EKOUE GODFREY (Premier Président de la FTF et premier chef de département de l’arbitrage au Togo), elle a donc beaucoup à apporter pour l’avancement du football africain. Nous, jeunes femmes arbitres, sommes les premières bénéficiaires de ses connaissances et nous espérons en avoir davantage lorsqu’elle se retrouvera au sein de la CAF ».

LAWSON-HOGBAN Latré-Kayi est institutrice d’arbitres CAF/FIFA,  première femme membre de la commission des arbitres de la CAF, arbitre pendant les CAN féminines, première femme africaine instructeur d’arbitres de la CAF et de la FIFA en 2006 et première femme arbitre de football au Togo en 1991. 

Les élections à la présidence et au sein du Comité exécutif de l’institution continentale de la CAF auront lieu le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Yolande SOKPOH

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.