Togo – D1 / J3: Première victoire des Anges aux dépens de Gbohloe-Su

447

Anges FC de Notsè enregistre finalement sa première victoire lors de cette troisième journée du championnat national de football de première division. La victime, Gbohloe-Su prise au dépourvue, tombe des nues.

Anges FC de Notsè trouve finalement le chemin de la victoire dans ce nouvel exercice de la D1 nationale, après avoir disposé de la formation de Gbohloe-Su des Lacs dont les nerfs ont été mis à rude épreuve.

La première chaude alerte est venue naturellement du camp des Anges déjà à la deuxième minute. Bien lancé vers les buts, Gakpé Kokou Alex a dû être bien accompagné par la défense de Gbohloe-Su sinon les Requins Mâles auraient été bien ceuillis dès cette entame. Cette franche chaude alerte a trahi toutes les intentions des habitants du ciel, en quête du salut. Anges domine littéralement la partie avec un jeu nettement offensif si bien qu’à la 24è minute, il s’offre la deuxième franche occasion. Alex Gakpé encore lancé et ayant pris de l’avance sur la défense n’avait plus qu’à placer la balle dans l’angle droit déserté par Gbenyo Hervé. Et bien il n’en a rien été. La molle frappe de l’avant-centre est passée loin du cadre.

Après la demi-heure de jeu Gbohloe-Su se repositionne dans la partie, avec des incursions menées par le duo Donou Hubert – Ataba Magnum, soutenu par le capitaine Arafat Djako. 40è minute, Hubert Donou profitant d’une contre-attaque exécute un excellent sprint qui sera finalement bien stoppé dans la défense des Anges. La première mi-temps se termine sur ce ballet stérile des deux formations qui ont montré de la matière dans la construction du jeu, mais ont péché lourdement dans le dernier geste.

Gbohloe-Su revient avec de meilleures intentions. 47è minute déjà, Donou Kokou Liassidji allume une frappe depuis la ligne médiane qui arrache une belle claquette au portier Ganiyu Ishaaq des Anges. Les combinaisons entre Aguidzi Roland et Hubert Donou dans l’attaque ne donnent toujours rien à l’heure de jeu. À la 65è minute, c’est Hervé Gbényo qui sort le grand jeu face à l’attaque des Anges. Sur une déviation de Alex Gakpé, l’attaquant adverse avait l’occasion d’ouvrir le score, mais il a trouvé sur son chemin un portier très inspiré des Requins Mâles qui met en échec son entreprise. Derrière, Gbohloe-Su pousse avec des incursions savamment orchestrées.

77è minute, une balle échappe au milieu de terrain des Requins Mâles. Alassani Ridoine prend de vitesse toute la défense des Requins et réussit à placer la balle hors de portée de Hervé Gbényo. Le marquoir affiche 1 pour les Anges et 0 pour les Requins Mâles.

Grâce à cette avance prise, la formation de Notsè gagne en confiance et visite encore plus souvent le camp des Requins Mâles qui versent dans la précipitation. Le joli coup-francs de Donou Kokou à la 90è minute se révèle dangereux mais l’arbitre de jour Bodjona Mawabwè avait signalé une faute avant que le ballon ne soit repris de la tête.

Le score en restera là jusqu’à la fin du temps réglementaire. Excellente opération du club du Haho qui sort finalement la tête de l’eau après seulement trois journées de championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!