Togo D1 / J10: Gbohloe-Su à l’arraché face à Anges de Notsè

511

Gbohloe-Su des Lacs l’a échappé belle lors de la 10è journée du championnat national de football de première division. Face à une formation des Anges assez incisive, les Requins obtiennent le point du nul, à l’arraché.

Les Requins Mâles s’offrent la première occasion de jeu à la 8è minute. Quelque peu attentiste, la défense des Anges laisse rentrer Tchadjobo Sarabilou qui quoique excentré, tente une frappe brossée qui trompe presque le portier Wonegou Victorien des Anges. Et pourtant ce n’est pas faute d’engagement de la part des habitants du ciel. Anges de Notsè se montre d’ailleurs plus volontaire dans cette première partie, visitant plus fréquemment la défense des Requins Mâles avec plusieurs occasions qui ne manquent que du dernier bon geste. Le joli coup-franc de Aguidi Roland à la 22ème vient tempèrer les ardeurs de ces Anges qui encaissent deux minutes plus tard. Le but n’est pas validé puisque Magnim Ataba est signalé en position irrégulière.

Les Anges passent à leur tour à côté de l’ouverture du score à la 30è minute lorsque Klu Amen remonte tout le flanc droit du terrain avant de centrer dangereusement, sans trouver de partenaire bien positionné. La suite de la partie constituera en des visites successives dans un camp comme dans l’autre avec un Soglongbe Dieudonné des Anges, très rumuant et encombrant pour la défense des Requins Mâles.

Du retour des vestiaires, le jeu tarde à reprendre, du fait du relents de contestations réciproques de l’éligibilité de deux joueurs, dans les deux camps. La partie reprendra finalement sur une forte insistance des Requins Mâles. L’équipe d’Aného pousse son vis-à-vis mais derrière, ce sont les Anges qui ouvrent le score à la 55è minute. Sur une jolie incursion consécutive à une descente de Gbohloe-Su dans la défense des Anges, la contre-attaque aboutit à un centre que reprend victorieusement Soulé Razack, prenant à contre-pied le portier Hervé Gbenyo.

Gbohloe-Su court derrière l’égalisation jusqu’à la 80è minute où Ouro-Tagba Moubarack est irrégulièrement repris dans la défense des Anges. Ataba Magnim exécute la sentence et permet au club d’Aného de revenir au score. La fin de la partie est âprement disputée et les deux formations se séparent sur ce score de parité, 1 – 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!