Des Togolais s’illustrent en championnat du Bénin

1 706

Plusieurs footballeurs togolais s’illustrent dans le championnat de football de première division du Bénin, où 9 journées sont déjà disputées. En attendant un retour de tous les acteurs sur les pelouses le 29 mai 2021 pour la phase retour de la Super Ligue Pro du Bénin, le bilan des joueurs togolais est satisfaisant.  

Si certains togolais ont brillé, à l’image d’un Arouna Tadjoudine ou Ganké Audrey voire Djibrila Mikailou Ridwane, la première phase de l’exercice 2020-2021 aura aussi été marquée par des soucis administratifs pour d’autres.

La saison a débuté le 21 avril 2021. 9 matches sur 18 journées de la Super Ligue Pro ont été joués et la trêve est l’occasion parfaite pour faire le point des performances des joueurs togolais évoluant en Division 1 du Bénin.

Ganké Audrey (Loto-Popo FC, Défenseur)

L’ancien d’Ifodjè d’Atakpamé, de l’USS Kraké et des Buffles FC du Borgou avait mis toutes les chances de son côté : grand artisan lors de la Ligue Pro et actuellement dans la conquête du titre de champion du Bénin avec Loto-Popo FC durant cette Super Ligue Pro, Audrey Ganké a semblé marcher sur l’eau. Présent lors de 10 matchs sur 16 pour le compte de la Ligue Pro, il a joué tous les matchs de la phase aller de la Super Ligue Pro sauf la rencontre face à ASOS. Il a en effet été mis au repos pour cause de blessure. Son club Loto-Popo FC, ex ESAE FC, a terminé deuxième du championnat (Phase aller), juste derrière Buffles FC.

“Quand on a commencé le championnat, on était en tête. Mais on a connu quelques défaites et matchs nuls qui ont fait qu’on n’a pu rester en tête du classement lors de la phase aller. Pour ce qui concerne la phase retour, on fera tout pour finir champion du Bénin afin de jouer la saison prochaine, la Ligue des Champions de la CAF. A défaut de cela, on ne refusera rien,” espère bien Ganké Audrey.

Arouna Tadjoudine (Béké FC, Défenseur)

Transformé en 6 (milieu défensif) à Béké FC après ses débuts au poste de latéral droit, Arouna Tadjoudine, c’est assurément l’autre grand togolais dans la conquête de la Super Ligue Pro du Bénin. À Béké FC de Bembéréké, l’ancien joueur de Dyto FC et de Semassi FC n’aura pas mis longtemps à séduire les fans. Titulaire indiscutable, Tadjoudine a disputé 15 matchs des 16 de la Ligue Pro et 9 sur 9 pour le compte de la première partie de la Super Ligue Pro. “Le championnat, c’est trop physique. Le soleil aussi. Ici, il y a trop de soleil. Mais c’est acceptable comme championnat surtout la Super Ligue Pro.”

Arouna Tadjounide s’est même offert deux sublimes passes décisives. À 28 ans, il tient à s’imposer dans la durée avec le prestigieux club du Nord-Bénin.

Djahini Komi Yohanès (Milieu Offensif, Béké FC)

Pour accompagner Arouna Tadjounide à Béké FC, Djahini Komi Yohanès s’affirme avec un niveau impressionnant après une progression constante. L’ancien joueur de Sara Sport de Bafilo prend lui le 8 (Milieu offensif) dans une équipe finistérienne joueuse et séduisante. Djahini Komi Yohanès joue un rôle clé à chaque sortie de Béké FC.

Adjoda komlan (Gardien, Loto-Popo FC)

Le froid et le chaud, voilà comment l’on pourrait résumer la première partie de saison de Adjoda Komlan avec Loto-Popo FC. Lors des préparatifs de la nouvelle saison, le togolais a fait parler de lui pour sa signature de contrat de deux années avec le club béninois. Mais dès l’entame, Adjoda Komlan s’est confronté à un souci administratif qui jusque-là l’éloigne des matchs officiels de Loto-Popo FC. Le gardien, qui s’entraîne normalement avec son club, reste tout même confiant et espère terminer la saison avec quelques matchs “S’il plaît à Dieu, je finirai par jouer cette saison ou débuter avec le groupe la saison prochaine.”

Djibrila Mikailou Ridwane (Attaquant, ASPAC)

Avec l’Association sportive du port autonome de Cotonou (ASPAC) qui n’a pas réussi à se qualifier pour la Super Ligue Pro, Djibrila Mikailou Ridwane (19 ans) a été l’un des meilleurs du club en début de saison. Auteur de 6 matchs pour 2 buts et une passe décisive, l’ancien joueur de Semassi FC et de l’USS Kraké a vu son excellent début de saison stoppé par une grave blessure qui, depuis, l’a éloigné des terrains.

Par Ablam Gnamésso à Cotonou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!