Jonas Kokou Komla : « Bon bilan; on a eu le temps de travailler… »

1 021

Le sélectionneur national adjoint des Éperviers du Togo Jonas Kokou Komla s’est exprimé à la fin de la rencontre perdue 0 – 1 face à la Gambie. Au delà de la défaite, il tire un bon bilan et se projette sur l’avenir.

Le sélectionneur analyse le jeu produit de part et d’autre :

« C’est un bon match; les deux équipes ont produit du jeu. Cette défaite, il fallait s’attendre à cela. Les gambiens ont beaucoup plus joué sur de longues balles pour nous aspirer de l’intérieur et balancer les balles dans le dos de la défense. On a tenu, on a fait notre jeu aussi et malheureusement, on a pris un but sur balle arrêtée. Cela fait partie du football aussi. Dans l’ensemble ça été un bon match malgré le fait qu’on n’a pas gagné. »

Jonas Kokou Komla juge bon le bilan du stage:

« C’est un bon bilan. Au-delà du fait même des résultats, on a bien travailler. C’était surtout pour voir la cohésion de l’équipe; c’était une première pour voir ce qu’il fallait faire sur le terrain même et en dehors du terrain, parce qu’après ça, il n’y aura pas d’autre stage à faire. On a vu l’état d’esprit de tout un chacun qui est bon, donc on va se projeter sur les échéances à venir. »

Gustav Akuesson aura son heure…

Sur le cas de Gustav Akuesson qui reste le seul joueur qui n’a pas joué, le coach Jonas estime qu’il a tout le temps de jouer avec le Togo :

« Tout le monde ne peut pas jouer. Ceux qui ont assuré la défense aujourd’hui, ils n’ont pas démérité. Que ce soit dans l’axe ou sur les côtés. Ils ont joué. Je pense qu’il aura son heure; sans problème. On a vu son état d’esprit qui est déjà bon. On va continuer à travailler avec lui. Sûrement que dans d’autres regroupements, il aura sa chance. »

Sur le fait de la lenteur du jeu pratiqué par les Éperviers en équipe nationale, le sélectionneur compte travailler dessus, mais compte également sur la part des clubs:

« Je pense qu’on va continuer à travailler sur ça, mais cela devrait commencer dans les clubs. L’équipe nationale est approvisionnée par des joueurs qui viennent des clubs. Je pense que cela doit être une politique sur un plan local d’abord. Sur ce stage, on a essayé d’abord de se mettre en possession de la balle avant de mettre se la vitesse. Il faut continuer par travail. »

Et la suite ?

Pour la suite, « tranquillement, on va rentrer et reprendre avec le championnat qui va reprendre le 13. On va penser à reprendre avec les Éperviers locaux et attendre les échéances qui viennent autant pour les A que les A’. On va se projeter sur le fait d’avoir une équipe nationale plus performante. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!