Qualif. Ligue Féminine des Champions / Rebecca Amenyo : « Nous sommes vraiment prêtes… »

474

Les Amis du Monde du Togo participent au tournoi qualificatif de la Ligue Féminine des Champions, à Abidjan, à compter du 24 juillet 2021. L’entraîneur Rebecca Amenyo se dit très confiante et vraiment prête, avec son groupe.

À quelques jours du début de la compétition, la rhétorique est guerrière chez les Amis du Monde :

« Nous sommes dans un état esprit guerrier. Nous allons pour une seule ambition; c’est de sortir de la poule pour participer à la phase finale en Égypte . Nous sommes vraiment prêtes , la semaine supplémentaire de report nous a apporté beaucoup de choses , nous nous sommes entraînées de plus et actuellement je peux dire que nous sommes vraiment prêtes » affirme Rebecca Amenyo.

L’entraîneur promet de rapporter un plus à la fin de la campagne des qualificatifs:

« Nous n’allons pas revenir les mains vides. C’est une première participation; nous nous sommes dit qu’il va falloir que nous sortions de cette poule parce qu’il n’y a que deux équipes qui doivent se qualifier. Il suffira d’un petit effort pour sortir de cette poule et nous estimons devoir le faire. »

Rebecca Amenyo se satisfait du groupe qu’elle a composé :

« Comme vous le savez, le club Amis du Monde est un grand club, surtout que nous avons fait le tour pour ramener quelques joueuses. Aujourd’hui, je peux dire que nous avons une très bonne équipe. »

Lors des préparatifs, le groupe a livré plusieurs matchs amicaux dont le bilan satisfait clairement le staff technique des Amis du Monde :

« Le dimanche nous avons joué un dernier match amical à l’Omnisport de Lomé; c’était un très bon match et je suis rassuré qu’en Côte d’Ivoire nous pouvons faire quelque chose. »

Amis du Monde ne part pas sur un pied d’égalité avec ses adversaires, qui sont en championnat. Mais cela ne semble guère inquiéter l’entraineur togolaise:

« Concernant nos adversaires elles autres sont en championnat , elles sont plus enjambe que nous. Mais nous nous sommes dit qu’elles ont deux pieds deux bras et nos éléments peuvent également répondre individuellement comme collectivement. Avec nos efforts donc, on peut faire quelque chose. »

Concernant le nombre de joueuses à devoir faire le déplacement de la Côte d’Ivoire, l’entraîneur renseigne:

« En temps normal ce sont 21 joueuses qui devraient voyager, mais l’une d’entre elles est gravement blessée. Nous allons donc voyager avec 20 joueuses dont 2 gardiennes . À propos des nouvelles joueuses nous avons Yaya Tekia et Koffi Esther de Swallows , Konou yawa Bertille de Sporting club et Kaglan de Tempête FC. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!