«Il y a 25 ans,  je n’avais pas de chaussures… » Emmanuel Adebayor

2 489

Emmanuel Adebayor, ancien capitaine des Eperviers du Togo, s’est rappelé ce mercredi 1e septembre 2021, les difficultés de la vie, durant son enfance. 

Il a confirmé, à l’occasion de la présentation du trophée de la Coupe du monde de football  qu’il vient de loin et qu’il était  « un enfant qui a grandi dans la rue ». 

« N’oubliez pas que je suis enfant de Kodjoviakopé.  Il y a de cela, 25, 26 ans je n’avais pas de chaussures, j’étais dans une maison où il n’y avait pas d’électricité.  Aujourd’hui c’est moi qui présente la Coupe du monde dans mon pays » a déclaré,  avec émotion, Emmanuel Adébayor.

L’ancien capitaine des Eperviers du Togo, a présenté à Lomé le trophée de la Coupe du monde de football, au cours d’une soirée de gala, à l’hôtel du 2 février à Lomé.

« C’est juste pour dire à tous mes jeunes frères, à mes jeunes sœurs, si on a la volonté, on peut arriver, on peut réussir dans la vie », a-t-il souligné.

« Je suis très honoré d’être devant vous. Présenter la coupe du monde, c’est un rêve pour moi », a lancé Adebayor au cours de cet événement organisé par la chaîne de télévision privée basée au Togo, New World TV.

« J’ai eu la chance de participer à une coupe du monde, j’ai jamais rêvé de le toucher, j’ai jamais rêver de le voir de mes propres yeux. Je me suis dit que ça sera après moi, je ne serai pas vivant . Mais aujourd’hui je suis là, je l’accueille au Togo », s’est réjoui Adebayor.  

Il est revenu sur le début de sa carrière en 1999 juste après la Coupe du monde 1998 gagnée par l’équipe de France: « Il y a un buteur de la finale ici. Tout le monde l’appelle Emmanuel Petit, moi je l’appelle le Grand Petit »

Emmanuel Adébayor a salué Marcel Desailly, et Basile Boli présents à la présentation du trophée à Lomé.  « Et aussi quelqu’un qui m’a beaucoup appris durant ma carrière, qui a été toujours là pour moi, qui n’est pas très très grand, (…) J’ai beaucoup appris chez lui , comment être un capitaine, comment être un leader en sachant très bien qu’il faut toujours rigoler dans la vie, c’est Ludovic Giuly! », a encore dit l’ancien international togolais. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!