Élim. Mondial 2022 / Paulo Duarte : « Faire un grand match contre le Congo… »

1 859

Le sélectionneur de l’équipe nationale du Togo Paulo Duarte s’est montré serein lors de la  conférence de presse qui précède le match face au Congo. Il compte faire un grand match, samedi. 

Le technicien portugais garde toute sa confiance en son écurie :

 « Après deux défaites, j’ai malgré tout gardé une équipe très confiante, très motivée et doublement meilleure physiquement, avec plusieurs joueurs de belle facture. Cela veut dire que ces joueurs qui étaient sans compétition dans leur club, sont aujourd’hui pratiquement en pleine forme. On a eu au cours de la semaine, une équipe avec une qualité offensive incroyable. Cela me fait croire que les joueurs ont confiance en ce que nous faisons comme travail. Même si c’est difficile de garder cette cadence après avoir eu des défaites, j’ai des joueurs qui s’en vont chercher uniquement la victoire sur ce troisième match; puis ensuite sur le quatrième match. »

Le stade de Kégué qui accueille la rencontre de samedi sonnera creux et cela n’a pas forcément le mérite de contenter l’équipe togolaise:

« Malgré le fait de n’avoir pas encore eu de public au stade, je connais très bien le public sportif togolais, pour avoir perdu face au Togo ici, quand j’étais au Gabon.  C’est une force pour nous, qui malheureusement ne sera pas au rendez-vous. Le football sans spectateur n’est pas le vrai football. Les joueurs préfèrent toujours jouer avec un stade plein et échanger des émotions avec le public. Cela nous manque mais on doit s’adapter. Vivement que cela finisse vite. En France, au Portugal et partout ailleurs, on commence par avoir le public et on espère que dans six mois au plus, nous aurons notre public à nous. »

Malgré toute sa confiance, Paulo Duarte ne sous-estime pas l’équipe du Congo. Il ne s’attend pas à un match facile:

« Il n’y a pas d’adversaire facile, idéal. Indépendamment de leurs derniers résultats, on ne peut pas les sous-estimer. La preuve, nous avons perdu face à la Namibie, qui en principe, n’est pas un grand nom. Dans le football, il n’y a pas de match facile. On ne joue pas seulement selon la force de l’adversaire. On fait usage de nos qualités, parce qu’on peut avoir une grande équipe, mais sur quelque journée, faire de mauvais matchs parce que les joueurs se sont mal réveillés. On compte sur nous et on ne néglige pas l’adversaire. » a-t-il dit, puis il continue :

« Pour chaque match, il y a une histoire. On ne peut pas penser que le Togo, c’est facile ou le Congo est prenable. Il y a des moments difficiles pour une équipe nationale, il y a également des moments positifs. On doit compter sur nous et sur tout ce qu’on peut faire. »

Pour samedi, Paulo Duarte s’accommode volontiers de la pression:

« Le football, c’est la pression et c’est cela qu’on aime. On ne peut pas être dans le football et ne pas savoir vivre avec la pression. Il s’agit d’avoir la volonté de gagner et cela fait partie de la carrière des joueurs et des entraîneurs. »

Arnaud BOCCO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!