12ème réunion de la COFTEL : Togocom et ses pairs de l’UEMOA échangent sur la 5G

La 5G est au coeur de la 12ème réunion de la conférence des opérateurs de téléphonie et fournisseurs d’Internet de l’UEMOA ouverte ce mardi 23 novembre 2021 à Lomé. Durant 3 jours, les enjeux et perspectives de la 5G y seront en discussion.

Togocom et ses pairs de l’UEMOA, réunis au sein la COFTEL, tiennent leur 12ème réunion du 23 au 25 novembre 2021. La rencontre qui retrouve le format en présentiel après, l’édition précedente qui s’est tenue en distanciel, est axée sur les enjeux et perspectives du réseau Internet 5G.

La rencontre rassemble les opérateurs de téléphonie et fournisseurs d’Internet du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo. Elle a vu la participation de la représentante résidente de l’UEMOA, de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), ainsi que celle du Directeur Général de Togocom, président en exercice de la COFTEL, Paulin Alazard.

«  Il s’agit de parler des objets connectés, des différents usages de la 5G, des applications « , renseigne Paulin Alazard sur le but de la rencontre.

Lancée depuis un an déjà par le groupe Togocom, le réseau 5G offre, aux dires du premier responsable du groupe, une gamme variée de possibilité dans divers domaines. Le réseau est jusque-là déployée dans sa phase expérimentale dans quelques zones stratégiques.

 » La 5G est une technologie de rupture comme l’a été à l’époque, la 4G. Elle a été lancée dans des zones spécifiques, telles que la PIA, l’aérogare, le port autonome de Lomé « , indique le DG de Togocom.

Il estime d’ailleurs que peu à peu, la technologie sera adoptée, puis déployée au sein de la population.

Emmanuel TETE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.