RECEPISSE HAAC: 0058/HAAC/07-2022/PL/P -
vendredi , 12 avril 2024
Lomé Fight Night
OmnisportPartenariat

Lomé Fight Night : Grosse performance des athlètes parrainés par Togocom

Les athlètes togolais ont raflé les trois ceintures Wako Pro Africa mises en jeu pour la compte de la 10ème édition de Lomé Fight Night. Une grosse performance pour ces athlètes parrainés pour le compte de l’année 2023 par le leader du marché togolais des télécommunications Togocom.

Lomé Fight Night a remis les couverts pour une 10ème édition le 18 mars 2023 et le moins qu’on puisse dire, est que l’évènement a une fois de plus tenu toutes ses promesses. Togocom qui a accompagné l’évènement depuis deux éditions déjà, s’est aussi joint à l’organisation de cette 10ème édition ; mieux l’entreprise décide de s’inscrire dans la durée avec Lomé Fight Night. Ainsi, Togocom s’est engagé à sponsoriser les athlètes de l’équipe de M. Henry Jallah, promoteur de l’évènement.

« On a jaugé l’engouement du public autour des sports de combat et on a décidé de s’associer de manière un peu plus pérenne, en sponsorisant déjà des athlètes qui sont dans la team de Monsieur Henry JALLAH. Donc, ils sont des athlètes Togocom pour l’année 2023. Dans ce volet, on a décidé de les accompagner sur tous les événements où ils seront présents », a déclaré Lionel Tsoto, Directeur de la communication de Togocom.

Un soutien de taille qui a permis aux athlètes togolais désormais parrainés par Togocom, de faire le carton plein quant aux trois ceintures Wako Pro Africa mises en jeu. Ce sont : Cythia Jibidar (The Queen, 4ème victoire pour 5 combats), Anoumou Zikpli (AK le Loup, 17ème victoire pour 19 combats) et Fred Koudzete (The Iron Beast, 10 victoires pour 12 combats). Ils étaient en compétition avec des athlètes du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Ghana, du Nigeria et du Sénégal. Au total, 7 combats ont eu lieu pour 2 K.O, 1 forfait et 4 victoires.

Cynthia Jibidar opposée à la béninoise Mahussi Thoto a triomphé sur décision des arbitres et repart avec une ceinture Wako Pro Africa. Adams Zipli est venu à bout du Gabonais Ernest Prince MBA au 2e round, remportant lui aussi une ceintre  Wako Pro Africa. Fred Kudzete, pour sa part, était face au sénégalais Serigne Dion. Le togolais qui a joué sur ses forces n’a réussi à trouver la faille que dans le 5e round du combat pour obtenir lui aussi sa ceinture Wako Pro Africa. Welike Georges a, quant à lui, triomphé par K.O sur le ghanéen Felix Kotoka.

Avec ces ceintures, les athlètes togolais, selon les explications du représentant Wako Pro pour le continent africain, Ahmed Zelega, vont intégrer le classement mondial de la Wako Pro et auront la possibilité de rencontrer des athlètes d’autres continents et d’être reconnus comme athlètes de haut niveau.

En rappel, Lomé Fight Night est un cadre de promotion de Muay Thaï et de Kickboxing, la boxe thaïlandaise et le MMA. C’est également un événement de valorisation et de promotion des jeunes talents dans les sports de combat.

Emmanuel TETE

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi ...

Related Articles

Le fact-cheking : Une nécessité dans le domaine du journalisme sportif

Au cours de l'atelier de formation sur le fact-cheking tenu du 04...

Togocom : De nouveaux lauréats du Jeu FanFoot récompensés

Togocom a procédé à la quatrième remise de prix du jeu Fanfoot...

Togo: Des journalistes initiés aux techniques du fact-cheking, à Kpalimé

Une quinzaine de journalistes est conviée à Kpalimé, dans l'optique de leur...

Un week-end – trois matchs de haut niveau !

Comment parier sur le football et gagner de l’argent ? Découvre-le dans...