C’est l’histoire à peine naissante d’un garçon qui a vécu une enfance toute modeste mais truffée de rêves. Ce rêve quelque peu mouvementé, est celui de ressembler à un grand-père, ancien gardien de but.

Ludovic Dové ABOTCHI naît le 20 septembre de l’année 1992 à Aného, dans le sable fin de la côte togolaise. Il ne met pas si longtemps à découvrir son rêve, à force de voir son grand-père, aller et venir, dans son quotidien de gardien de but de l’ex équipe de l’Office Togolaise des Phosphates. Entourée par la bienveillance de sa famille maternelle, Ludovic passe rapidement de la boule de citron qui salissait un peu trop les murs de la concession, au survêtement de son “Pépé” qu’il dérobait dans l’incognito pour aller jouer au grand gardien de but, jusqu’au jour où il fut pris. «Tu me rembourseras ce survêtement quand tu seras un professionnel », lui lançait le vieil homme, secrètement fier de voir dans sa lignée, un digne remplaçant.

Entre les sévères remontrances de la maman qui avait une priorité affirmée pour les études et un rêve persistant au point de devoir se cacher pour assouvir ses passions, Ludovic ABOTCHI finira par convaincre les dirigeants d’Agaza Football Club qui l’enrôlent entre 2010 et 2013. L’année d’après il tape dans l’œil du club ghanéen de Liberty Professionnal en première division. Ils le gardent jusqu’en 2016, puis il revient au bercail avec l’Association Sportive du Port Autonome de Lomé. Il hume l’air du football professionnel avec ce club qui participe à la phase de poule de la Ligue africaine des champions. Culminant sur 1.92m pour un poids de 80 kg, sa prestance, sa précision dans les relances et surtout ses réflexes face aux coups de pieds arrêtés lui permettent de rejoindre ensuite l’As Kaloum de la Guinée Conakry, après la campagne continentale.

Une seule saison lui a encore suffi pour attiser les appétits de JDR Stars, club professionnel de deuxième division, en Afrique du sud. Entre temps, il aura fêté 6 sélections avec l’équipe nationale locale des Éperviers du Togo. Au pays de Madiba, Ludovic trône en tête des meilleurs portiers qui ont réalisé la meilleure performance possible, en championnat. Le sélectionneur national Claude Marie-François Le Roy le convoque pour participer aux éliminatoires de la CAN 2021 au Cameroun.

Ce provisoire summum de la carrière du longiligne d’Aného constitue une preuve supplémentaire qui lui enjoint de décupler ses capacités, avec dans le viseur, l’envie de devenir une référence continentale, voire mondiale.

Laisser un commentaire