La reprise de D1 nationale met aux prises, Maranatha de Fiokpo à Gbohloe-su des Lacs. Le club d’Aného apparaît au fil des rencontres antérieures, comme le signe indien du club cher au président Gabriel Ameyi. Le public de Womé attend de voir la réalité de ce dimanche 02 février 2020.

Les Messagers de Fiokpo jouent gros en ce week-end, à la faveur de la reprise de la phase retour. L’adversaire du jour, Gbohloe-su des Lacs a développé l’habitude de renverser son vis-à-vis. À domicile comme en déplacement, Maranatha semble avoir bien du mal à manier son adversaire. La saison écoulée, après la défaite essuyée au terrain d’Aného-Kpota, Maranatha n’a pas su se venger à domicile. Une rencontre menée de bout par les deux équipes, avec un léger avantage aux hôtes, en termes d’occasion de buts. Au final, c’est Aguidzi Roland qui profite d’une passe de Ulrich Quenum, pour ouvrir la marque et permettre aux Requins Mâles, de remporter les trois points. L’affront n’est pas oublié par Womé; bien au contraire.

En ouverture de l’exercice en cours, les Messagers de Fiokpo étaient en déplacement sur Zowla. Sûrement aiguillonnés par l’envie rendre à leur hôte la monnaie de leur pièce se sont repris des raclés. 3 buts contre rien avec un doublé de Guéli Koffi, de quoi installer davantage de doute, dans la tête des protégés du président Gabriel Mawolawoè Améyi.

Ce dimanche 02 février 2020 il y aura encore match, entre ces deux formations, qui pour installer encore plus sa suprématie, qui pour vaincre le signe indien.

Le coup d’envoi sera donné, à 15h GMT.

Laisser un commentaire