Les Éperviers du Togo continuent leur préparatifs pour le CHAN Cameroun 2020. Dans le nid, aucune place n’est encore garantie.

La concurrence a toujours cours dans le nid des Éperviers locaux, en campagne pour le CHAN Cameroun 2020. Cela passe autant dans le rendement en club, que lors des matches de préparation, en sélection. S’adressant à foot.tg, le sélectionneur Jean-Paul Abalo dit continuer d’observer tous les joueurs, jusqu’au dernier moment.

Le match amical prévu pour le 14 février, est d’une conséquente utilité pour jauger les joueurs: «Pour le compte de CHAN, vous savez qu’on n’a pas beaucoup de temps et il y a plein de joueurs à essayer. Le match nous permet donc de voir tout le monde».

L’initiative vient des béninois: «Le choix ne provient pas de nous. Ce sont les béninois qui cherchaient un match. Ils sont en préparation au Togo, donc cela tombait bien. Ce n’est pas facile pour nous de trouver des matches amicaux à l’extérieur. Comme ils sont déjà au Togo, ce la nous facilite la tâche.»

En ce qui concerne la listes des joueurs devant participer au CHAN 2020, le sélectionneur Jean-Paul Abalo privilégie la concurrence et n’entrevoit aucune garantie pour un quelconque joueur: « On essaie de voir tout le monde et je le leur ai dit avant la séance. Faut pas que dans leurs clubs, ils lèvent le pieds. Il faut jouer le jeu jusqu’au bout. Si on pense que la place est acquise ici, c’est faux. Actuellement, je ne peut vous dire que tel ou tel va aller au Cameroun. J’attendrai jusqu’au dernier jour, pour sortir ma liste. »

Laisser un commentaire