Entre les salles de classe, les différents championnats puis les exigences du quotidien, Ridwane Mikaïlou Djibrila a toujours été convaincu que sa réussite dépend avant tout, de lui. Pour sa première en Vitalor ligue 1, il s’en est encore fendu. Le coup d’essai s’est fait en toute maîtrise.

Djibrila Mikaïlou Ridwane naît le 10 décembre 2001. Garçon à la silhouette bien frêle dans sa jeune enfance, son allure ne le prédestinait pas à une carrière de footballeur. Et pourtant, le jeune homme a très rapidement développé une sympathie avec la balle ronde. Tout en étant assidu à ses études, il commence assez tôt par se signaler sur les terrains de foot.

À 15ans, Ridwane intéresse les dirigeants de Abou Ossé, un club togolais de deuxième division. Le temps d’une saison, il dispute 12 matches, inscrit 08 buts et délivre 06 passes décisives. Cette présence remarquée dans l’attaque du club d’Anié lui vaut d’être sollicité par les dirigeants de Anges FC de Notsè la saison suivante. Il y dispute 30 matches. Il fait trembler les filets par 11 fois et délivre encore 6 passes décisives. La performance au cours de cette saison lui vaut le titre de meilleur buteur du club. Avant de s’essayer au-delà des frontières de son Togo natal, Ridwane fait un crochet par Maranatha FC. Il fait 09 apparitions sous la tunique des Messagers de Fiokpo, avec 04 buts. Il dispute une demi-saison avec Semassi de Sokodé avant de répondre à la sollicitation du club béninois de Kraké FC de Sémé. C’est en première division. « C’est bien en première division, et j’espère que cela va me permettre de me relancer encore mieux. C’est un champion qui semble plus médiatisé que celui du Togo et cela me permettra à coup sûr, d’être en vitrine, si je me donne les moyens. Tout dépend de moi, si je veux réussir » s’est-il exprimé chez la rédaction de foot.tg

Pour sa première à l’étranger, Ridwane figurait sur la feuille de match du coach de Kraké FC. C’était le 23 février 2020, à l’ouverture de la phase retour de la Vitalor ligue 1. Ridwane tenait là l’occasion de faire parler sa remarquable technique, sa vitesse d’exécution et ses lourdes frappes.

L’ancien joueur de Semassi FC ne se fait pas attendre. Il marque sur sa toute première titularisation et permet à Kraké FC de Sémé d’arracher le nul face à l’UPI ONM. Le togolais a ainsi pris de fort belle manière la mesure de la Vitalor Ligue 1 et il compte l’apprivoiser davantage: « C’est satisfaisant pour moi, comme pour tout attaquant qui marque un but. Le job est à moitié fait et pour un début, cela n’a pas été facile. Mais je vais m’adapter.»

Laisser un commentaire