La Fédération Togolaise de Football s’est liée de convention avec la Direction des Sports Scolaire et Universitaire. Ladite convention a été signée au ministère togolais des Sports en présence de plusieurs acteurs du football national.

Était présent au ministère des sports, Pierre Lamadokou, secrétaire général de la Fédération Togolaise de Football. On comptait également Zibo Ayouba directeur des sports scolaire et universitaire et aussi Franck Missité, représentant du ministre des sports; rapportent les confrères de togofoot. tg.

Représentant la FTF, Pierre Lamadokou a exposé les intentions de l’instance faîtière du football national : « La FTF à travers la direction scolaire et universitaire va faire la promotion du football à la base notamment dans les écoles primaires et secondaires et aussi nous appuyer au niveau de la direction des sports scolaire et universitaire pour faire la promotion du football féminin. Vous n’êtes pas sans savoir que aujourd’hui, l’élan s’est tourné vers le football féminin et par rapport à cela, il faut emmener la jeune fille à toucher au ballon pour la première fois. C’est de cette manière que le comité exécutif de la fédération togolaise de football entend faire la promotion du football pour que la jeune fille ne perçoive plus le ballon rond comme un objet qui est uniquement destiné aux garçons. Dans cet esprit, nous voulons lancer une vaste campagne au niveau des écoles pour permettre aux jeunes filles de toucher pour une première fois dans leur vie, au ballon rond. Donc, la DISSU jouera un rôle très important dans le cadre de ce projet et pareillement pour le développement du football à la base où effectivement les projets sont en vue au niveau de la fédération et s’appuiera sur la DISSU pour faire la promotion du football dans les écoles. Étant la structure faîtière nationale du football, la FTF appuiera la DISSU dans toutes les activités sportives liées au football des jeunes et des jeunes filles. La FTF interviendra pour appuyer la DISSU sur toutes les formes, matériellement, techniquement et pourquoi pas financièrement? » Il est clair, une place de choix est réservée au football féminin longtemps resté en marge. Les filles semblent désormais mises en avant afin de faire émerger leur football, au Togo.

Zibo Ayouba directeur des sports scolaires et universitaires a renchéri en rappelant les raisons qui ont aiguillonné la démarche entreprise par les parties: « C’est un long parcours qui a abouti à la signature de ce protocole de partenariat. Et nous l’avons relevé tout de suite, qu’il existe un lien naturel entre la Direction des Sports Scolaire et Universitaire et la Fédération Togolaise de Football, à travers la délégation du pouvoir et la tutelle. Nous avons organisé au niveau de la DISSU, des championnats scolaire et universitaire notamment au niveau du volet football, il y a très longtemps et d’après l’historique qui a été développée dans le power point, il est montré d’ailleurs que depuis avant les indépendances, on organisait les championnats scolaire et universitaire. Nous avons presque fait la même chose. Nous avons ensemble mûri les réflexions et nous nous sommes rendu compte qu’au-delà de ce que nous faisons, il y a bien d’autres stratégies que nous pouvons mettre en place, d’autres innovations qui pourraient contribuer à l’émetteur du football dans notre pays. Voilà l’une des principales raisons qui nous ont poussé à signer ce partenariat » exposait-t-il.

La FTF et la DSSU s’engagent résolument dans un processus qui contribuera à faire avancer le football en misant sur l’apport des Sports Scolaire et Universitaire.

Laisser un commentaire