Togo D2 / J5: La JCA et l’Asfosa de Lomé, dos-à-dos

174

L’Association Sportive de la Forêt Sacrée et la Jeunesse Club d’Agoè se sont séparés samedi sur le score de 1 but partout. C’était lors de la 5è et dernière journée de la phase aller de la D2, disputée au stade municipal de Lomé.

Cinq minutes auront suffit à l’Asfosa de Lomé pour ouvrir le score face à la JCA. À la conclusion d’une belle incursion dans le camp adverse, Anani Nicoué frappe du plat du pied et expédie la balle dans l’angle fermé de Mouza Abdou Kabirou le portier de la JCA. L’équipe d’Agoè adopte immédiatement une posture réactionnaire et inquiète à plusieurs reprises la défense de la formation d’Ablogamé. Bien porté par son portier, l’Association Sportive de la Forêt Sacrée arrive à contenir les assauts et à les repousser.

À force d’insister, la JCA se rapproche de la cible et manque de très peu le coche. 40 ème minute, à l’exécution d’un coup-franc, Lawal Adesina Sidiq trouve la barre transversale du portier Nuhu Mohammed alors que tout le monde semblait battu. Les poulains de Amah Kouawou réussissent vaille que vaille à conserver l’avance prise, jusqu’à la fin de la première partie de jeu.

À la reprise, le club d’Agoè revient avec la même ardeur à l’instar de cette belle échappée de Komivi Biova Etsrou qui aboutit au beau centre que personne ne reprend. Trois minutes plus tard, c’est au tour du capitaine Touglo Kokou Aubin d’échouer face à Nuhu Mohammed.

Dans la suite de la partie, l’Asfosa reprend le dessus notamment avec John Lawani à la 62è minute qui exécute une lourde frappe. La balle passe largement au dessus de la transversale. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Anani Nicoué de manquer de faire le break.

66è minute, la JCA trouve finalement la faille par Affo Kérim bien placé qui réception un centre et frappe lourdement. Nuhu Mohammed est battu cette fois-ci. 1 – 1, tout est à refaire dans la forêt sacrée de Bè.

La fin de la partie s’anime d’un côté comme de l’autre. Successivement, les deux attaques entreprennent de belles actions qui n’aboutissent pas au but. La JCA manque définitivement de prendre les devants, dans le temps additionnel sur une grosse ratée de Komivi Biova Etsrou.

La JCA aura montré plus d’envie dans cette partie âprement disputée mais au final, les deux formations se séparent dos à dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!