Préparatifs CHAN 2022: Une première séance d’entraînement basée sur la récupération

L’équipe nationale locale du Togo a débuté ce vendredi 7 janvier 2022, sa première séance d’entraînement dans le cadre des préparatifs du CHAN Algérie 2022. La séance s’est basée sur la récupération.

Le sélectionneur national local Jonas Kokou Komla peint une belle ambiance de groupe dans laquelle il y a de la place pour tout le monde. La liste reste ouverte en attendant de scruter les joueurs de la D2.

La première séance de ce vendredi a été assez légère, histoire de permettre aux joueurs de récupérer, confie Jonas Kokou Komla :

« Cette première séance était beaucoup plus basée sur la récupération, parce qu’on a des jeunes qui reviennent du championnat, il y en a qui ont joué hier et il y a d’autres qui ont fait le voyage jusqu’à Lomé, donc il fallait beaucoup plus travailler la récupération ce soir. »

Jonas Kokou Komla qualifie d’acceptable l’état d’esprit du groupe qu’il a constitué :

« L’état d’esprit du groupe est bon. C’est une première revue d’effectif après ces sept premières journées de championnat de première division. On a essayé de faire une première liste qui n’est pas définitive. On n’a pas encore vu les joueurs deuxième division, donc on a profité de cet trêve pour faire un regroupement d’une semaine avec uniquement les joueurs de première division. Il y a les joueurs de D2 qui vont venir, on va les voir, pour donner la chance à tout le monde. C’est une équipe nationale locale donc tout le monde aura la chance. »

Le sélectionneur de l’équipe nationale locale confie que les joueurs convoqués ont été choisis sur la base de leurs performances:

« La convocation des 25 joueurs a été faite d’abord sur la performance individuelle des joueurs, à leurs postes. Ensuite on s’est basé sur l’expérience de certains joueurs qui étaient au CHAN, qui sont revenus et qui jouent dans leur club, en étant en forme. On a vu également l’état d’esprit des joueurs et comment ils mettent leurs qualités individuelles au profit du collectif. Enfin, on a vu la régularité des joueurs pendant les sept journées de championnat. » 

 La sélection nationale locale a désormais un psychologue à sa disposition, ce qui ne laisse pas indifférent Jonas Kokou Komla :

« Je pense que c’est une bonne chose. Je profite de l’occasion pour remercier le département des sports, la Fédération Togolaise de Football pour l’initiative d’amener un psychologue. C’est très bon parce qu’on est appelé à jouer des compétitions de haut niveau, donc il faut un psychologue pour préparer les joueurs mentalement, pour les galvaniser, leur montrer vraiment ce qui nous attend. C’est le haut niveau et au haut niveau, il ne faut épargner aucun détail. »

Arnaud BOCCO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.