Togo D1 / Guy Akpovy : « Il faut que les autres aussi fassent un effort »


« Je suis très content parce qu’on a finalement terminé le championnat », a déclaré le président de la FTF, Col. Guy Akpovy ce dimanche 29 mai 2022 à l’occasion du clap de fin de la saison 2021-2022 du championnat d’élite. De la satisfaction, mais aussi et surtout de plus grandes perspectives, le président de la FTF fait son bilan et se projette.


« C’est ce que nous attendons, aujourd’hui, on a eu notre champion, c’est l’essentiel », confie Guy Akpovy, visiblement soulagé.
Il poursuit, en dressant son bilan et adressant ses félicitations au champion.
« Félicitations à Asko et à son président qui depuis son accession à la tête de ce club a compris qu’il faut mettre les myens. Il a mis les moyens et les résultats sont là. J’invite tous les clubs à faire aussi d’efforts pour atteindre ce niveau parce qu’aujourd’hui nous avons constaté que les deux premiers sont au nord. Il faut que les autres aussi fassent un effort, mettre les moyens pour atteindre là où les autres aussi ont atteint ».


Pour encourager les clubs qui ne ménagent aucun effort pour s’offrir le titre de champion, la FTF a revu à la hausse l’enveloppe du champion de cette saison, mais aussi celle de son dauphin. Une enveloppe de 20 millions et une autre de 10 millions ont été respectivement données à Asko champion et à l’ASCK vice-champion. Un geste assez marquant pour ne pas être passé sous silence.
« C’est une première parce que nous avons vu que les clubs dépensent énormément et à chaque fois, nous donnons une miette franchement, je vais le dire. M

Mais, cette fois-ci, nous avons fait des pas vers des partenaires qui nous ont aidé et nous n’avons pas lésiné sur ces moyens. Nous les avons mis à leur disposition. Le deuxième également a eu dix millions. Je crois que ça va aussi les soulager et c’est déjà une avance, il y a aussi les coupes continentales (la champions league et la coupe CAF) », a indiqué le président de la FTF.


Il ajoute : « C’est une occasion de leur dire que nous sommes contents du travail qu’ils ont abattu et aujourd’hui, nous voudrons prouver aux gens que nous voulons aller plus loin. Déjà, c’est une émulation pour que les clubs comprennent que maintenant, il faut aller, il faut foncer pour atteindre les objectifs ».
Aussi se veut-il optimiste pour que cela dure. « C’est parti. J’espère que Dieu nous aidera à toujours avoir ces moyens pour pouvoir donner aux clubs », a laissé entendre le colonel Akpovy.
Même si les choses ne sont pas encore précises, la saison n’ayant pris fin, il n’y a que quelques heures, le championnat devrait retrouver sa formule classique la saison prochaine aux dires du président de l’instance faitière du football national.


« Pour l’instant, on s’est dit qu’on ne va plus faire ce qu’on a faire. Ce sera un championnat classique pour que tout le monde se mesure ».
Emmanuel TETE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.