Au rang des décisions prises par la CAF en visioconférence le mardi 30 juin 2020, l’on note l’annulation de CAN féminine 2020.

La sélectionneur des Éperviers Dames du Togo Tomety Kaï reçue en exclusivité par notre rédaction, s’est exprimée à propos des décisions de la Confédération Africaine de Football. Il s’agit en effet de l’annulation de la CAN 2020 et de l’instauration d’une ligue africaine des champions, pour les dames.

«L’annulation de la compétition constitue pour moi un grand regret. En effet la participation à cette compétition devrait apporter un plus au football togolais. C’est la deuxième fois que le Togo va prendre part à ce genre de compétition et ne pas jouer, cela fait un pincement au cœur. Les joueuses et le staff attendaient vraiment ces matches, contre le Niger puis le Nigéria notamment. Je me disais que si nous disputons ces quatre matches, cela aurait un impact considérable sur les joueuses de la sélection puis sur les clubs féminins du Togo. Cela allait changer bien de choses en ce qui concerne la perception que l’on a du football féminin togolais, mais hélas. La CAF en a décidé autrement, nous respectons cette décision. Nous allons nous remettre au travail, pour répondre aux rendez-vous à venir.»

Tomety Kaï s’est également prononcée sur le projet de ligue africaine des champions, des dames: « Si on organise bien le championnat et que les clubs se dotent des moyens qu’il faut, je pense que les clubs togolais peuvent valablement représenter le pays, autant que les autres nations.»

La sélectionneur nationale entrevoit la ligue des champions avec sérénité : « Ce n’est pas une compétition extraordinaire qui dépasse les joueuses togolaises. C’est l’absence de championnat qui pénalise nos équipes. Si nos joueuses restaient en activité pendant quatre à six mois par saison, elles peuvent disputer valablement une ligue africaine des champions.»

Laisser un commentaire