La Fédération Internationale de Football et Association a procédé à une mise à jour du statut légiférant le transfert des joueurs, la catégorisation des clubs, les périodes d’enregistrement ainsi que la qualification des joueurs.

Le secrétariat général de la FIFA a adressé le 30 juillet 2020, une circulaire à ses associations membres. Il s’agit en effet du règlement qui traite du transfert des joueurs de la FIFA, de la catégorisation des clubs, de la période d’enregistrement ainsi que de la qualification des joueurs.

D’entrée de jeu, la FIFA tient à rappeler à ses membres que « le système de régulation des transferts (TMS) est obligatoire pour toutes les associations membres ». Le TMS permettra donc à chaque association de procéder à l’enregistrement et à la catégorisation de ses clubs. À défaut, la notification de la catégorisation doit être effectuée par écrit, à la FIFA. En cours de saison, aucune association n’est autorisée à modifier la catégorie de son club: « La catégorie indiquée ne peut être revue qu’au début d’une saison et demeure valide pour toute la saison en question.»

Une date butoir est fixée. Chaque association membre de la FIFA doit « saisir dans TMS les données relatives à la catégorisation de ses clubs affiliées, d’ici au 1er septembre 2020.» À défaut, les clubs non affiliés par TMS doivent être notifiés à l’adresse [email protected] Une procédure de mise en conformité est prévue à l’encontre de tout contrevenant.

Les périodes d’enregistrement des joueurs doivent être saisies dans TMS. Ainsi, « la première période d’enregistrement doit commencer après la fin d’une saison et s’achever avant le début de la saison suivante. Cette période ne peut excéder 12 semaines. La seconde période d’enregistrement doit en principe se situer au milieu de la saison et ne pas excéder 4 semaines.» Les périodes de compétitions masculines s’appliquent d’emblée aux compétitions féminines si aucune autre période n’est spécifiée pour. La FIFA se réserve le droit de définir par elle-même les périodes d’enregistrement, pour les associations qui manqueraient à ce devoir d’information.

La FIFA renvoie chaque association membre à sa propre législation en considération du règlement, pour fixer le nombre de clubs après desquels un joueur peut être enregistré et qualifié pour disputer des matches officiels, durant une saison. L’instance faîtière du football mondial en appelle au sens de la rigueur, pour toutes les associations.

La Fédération Internationale de Football a fixé des coûts de formation et une catégorisation des clubs pour l’année 2020. Le Togo est classé dans les catégories 3 et 4. Les coûts de formation sont respectivement de 10.000 dollars US puis de 2.000 dollars US

Laisser un commentaire