Entre ses occupations professionnelles et sa passion persistante pour le football, l’ancien pensionnaire du Centre de Développement Sportif et du Sporting de Lomé a bien voulu se confier à foot.tg. Lasmothey Placide nous peint sa vie professionnelle conjuguée avec sa passion pour le football, de Lomé à Nancy, en passant par Dakar.

Foot.tg: Bonjour Placide. Présentez-vous aux lecteurs de foot.tg, s’il vous plaît.

Placide: Bonjour à tous, je suis LASMOTHEY Placide, footballeur amateur qui vient de s’engager pour deux ans avec l’Association Football Laxou Sapinière ( AFLS en acronyme), un club de Régional 2 en Lorraine (France).

Avant cette signature, j’ai évolué pendant plusieurs saisons à l’US Vandoeuvre Football, club de Régional 1 qui a atteint les 64 ème de finale de la coupe de France la saison passée ( éliminé dans les prolongations par le Red Star FC, club professionnel de Ligue 2 ).

En guise de rappel, je suis un pur produit du Centre de Développement Sportif et du Sporting de Lomé de Monsieur Camélio AKOUSSAH. J’y ai fait mes débuts et ai suivi la quasi totalité de ma formation avec beaucoup d’internationaux togolais. Qu’il me soit permis, à travers ces lignes, de lui signifier, une fois encore, toute ma déférence.

Foot.tg: Avec votre niveau en terme de vie professionnelle, rester encore autant passionné par le foot pour en arriver à signer un contrat avec un club, avec toutes les contraintes qui vont avec, cela doit ressembler à quelque chose. Parlez-nous un peu de cela.

Placide: Vous avez raison de le mentionner , les contraintes sont énormes et c’est un vrai challenge d’allier exigences professionnelles et football. Toutefois, avec une rigoureuse et tatillonne organisation et de l’investissement, j’arrive à trouver le juste milieu entre travailler le matin et m’entraîner les soirs pour jouer les matches de championnat et de coupes ( France et Lorraine) les week-ends. Vous l’aurez compris, le football reste, pour moi, une véritable passion dont il est difficile de se priver. À ce sujet, je peux même dire, en des termes caricaturaux, que, me concernant, dans mon esprit, le virus du football est plus tenace que celui du Covid-19.

Foot.tg: Justement, revenons à l’Université de Lomé, où vous avec longtemps été capitaine de l’équipe de foot de la faculté de droit. On a vu vos prestations pendant les championnats universitaires ; c’était quoi l’objectif. Vous aviez dans un coin de la tête, l’idée de taper dans l’œil d’un recruteur, histoire d’embrasser une carrière professionnelle?

Placide: À l’époque, j’étais encore très jeune ( j’ai joué mon premier championnat universitaire à 18 ans et j’évoluais au Sporting Club de Lomé) et l’objectif était clairement de devenir un footballeur professionnel. J’avais eu des propositions de tests en Europe notamment à Metz ( France) qui n’ont pas pu se concrétiser à cause des couacs administratifs.

Resté à Lomé, durant mes années de championnat universitaire où j’ai été capitaine de l’équipe de football de la faculté de droit, j’ai été sacré meilleur joueur et meilleur buteur ( 13 buts en 5 matches notamment durant l’exercice 2012 où nous avons été champions).
Je précise que j’étais également , à cette période, capitaine de l’équipe de football de l’université de Lomé. Mes performances sportives m’avaient permis d’avoir beaucoup de propositions de clubs de première division togolaise. J’avais fait la pré saison avec certains d’entre eux comme l’AS Togo Port et Agaza FC de Lomé. Il faut dire qu’à cette période, j’étais inscrit en master recherche droit public fondamental à l’université de Lomé et que les conditions proposées par les clubs de première division ne me permettaient de me consacrer exclusivement au football. J’étais prudent et pensais à un plan B car le football reste aléatoire. J’avais donc décidé de m’engager avec le club de mon quartier moins exigeant , l’Entente 2 de Lomé, où j’avais vécu une belle expérience. Je profite de l’occasion pour saluer les dirigeants de ce club notamment Ozio AVORGAH et les féliciter pour leur récente montée en première division.

Foot.tg: Puis de Lomé, vous êtes arrivés au Sénégal puis aujourd’hui en France, retracez-nous un peu ce parcours, côté football.

Placide: Au Sénégal, j’ai eu l’opportunité de faire quelques essais dans des clubs professionnels de Ligue 1 notamment le Dakar Sacré Cœur et Dakar Université Club. Une expérience passionnante et enrichissante où j’ai découvert les rouages du football professionnel. In fine, j’ai participé à des compétitions de football populaires au Sénégal ( les Nawétanes) avec l’ASC Liberté 6 à Dakar. Le Sénégal est un pays qui m’a très bien accueilli et mon intégration a facilement été faite par le truchement du football.

À mon arrivée en France, je me suis engagé avec l’US Vandoeuvre Football, un club de Régional 1 où j’ai passé cinq saisons merveilleuses.

Polyglotte avéré, Placide Lasmothey manie avec aisance le chinois, l’anglais, l’allemand et a des notions non négligeables en bulgare. L’ancien capitaine de l’équipe de football de l’Université de Lomé a disputé le championnat universitaire de football en France entre 2015 et 2016 avec la formation de Lorraine.

Foot.tg: Aujourd’hui vous venez de vous engager avec un club de Régional 2. L’objectif caché, c’est quoi? Vous rêvez toujours de faire une carrière professionnelle en football ?

Placide: Honnêtement, j’ai théoriquement tourné la page d’un rêve de football professionnel même si dans la vie, rien n’est exclu, mais le football amateur correspond beaucoup plus à mes aspirations professionnelles. En m’engageant avec l’Association Football Laxou Sapinière, je veux garder ma flamme envers le football car, comme je l’ai dit supra, c’est une véritable passion. Le football m’a toujours permis d’avoir un équilibre dans ma vie.

Lasmothey Placide a fini major de promotion du Master 2 droit public interne et international de la faculté de droit de Nancy entre 2015 et 2016. Un an plus tôt, il obtenait un Master 2 en engagement public (management des institutions publiques) à l’Université de Liège.

Foot.tg : À part le football, de quoi est fait votre quotidien ?

Placide: À part le football, je suis enseignant-chercheur en droit public à la faculté de droit de Nancy (Université de Lorraine). J’enseigne le Droit administratif des biens, le Contentieux administratif, Les Libertés publiques et droits fondamentaux, le Droit constitutionnel, Contentieux des libertés fondamentales et l’Introduction au droit.

Chaque jour, je suis devant des centaines d’étudiants dont certains sont même mes coéquipiers en club. Je fais actuellement une thèse de doctorat sur le sujet suivant : Analyse environnementaliste du droit de la commande publique

Foot.tg: En guise de conclusion?

Placide: Merci à vous Arnaud Bocco pour votre bienveillance traduite par cette interview. Je vous souhaite une grande carrière professionnelle.

Merci à toute ma famille pour leur soutien indéfectible et sans cesse renouvelé notamment à Roger LASMOTHEY, grand blogueur devant l’Éternel.

Merci à tous les lecteurs de foot.tg pour avoir accordé de l’attention à cette interview.

Foot.tg: Merci à vous Placide Lasmothey.

Laisser un commentaire