Omnisports/Jeux de la Solidarité Islamique: Le Togo au rendez-vous de la 5ème édition

La 5ème édition des Jeux de la Solidarité Islamique a lieu du 09 au 18 août 2022, à Konya en Turquie. Le Togo y sera présent, avec 09 athlètes.

Ce sont en tout trois disciplines qui verront le Togo proposer des athlètes, à cette 5ème édition des Jeux de la Solidarité Islamique. Ils seront quatres femmes et cinq hommes à devoir défendre les couleurs, notamment en athlétisme, en tennis de table et en para-athlétisme.

Le président du Comité National Olympique du Togo se montre serein face au vu des prératifs que font les togolais:

« Les athlètes
que nous engageons pour les Jeux de Konya sont en bonne forme. Ils nous séduisent
par leurs performances au quotidien et nous prouvent chaque jour que nous pouvons
valablement compter sur eux. »

Le Directeur Sportif de l’institution abonde dans le même sens:

« Les athlètes vivent bien et ont hâte de rentrer en compétition. Il y a une bonne dynamique et une bonne concentration parmi eux. Ils sont bien conscients de la tâche à accomplir. Je parie que tout cela présage du bien pour l’athlétisme togolais. Ce ne sera pas facile, mais se mesurer déjà aux athlètes du monde, c’est un exploit. » a déclaré Atsou Anato.

Le porte-flambeau de la délégation togolaise Naomi Akakpo qui vit pourtant à l’étranger, a préféré compétitionner pour le Togo. Elle a de bons objectifs:

« Mon objectif est de faire un podium et je vais tout donner pour rapporter quelque chose au Togo. Je promet au public togolais de faire mon maximum pour que tout le monde puisse être fier de moi. »

Ayao Kansa va compétitionner dans la catégorie para-athlète. Il se sent honoré après avoir été sélectionné:

« C’est un honneur pour moi de représenter le Togo. Cela me fait plaisir de compétitionner pour porter haut le drapeau togolais. Nous espérons avancer et remporter des médailles aux prochains Jeux Olympiques pour le Togo. Les objectifs pour Konya 2022 sont de performer et remporter des médailles. Au public togolais, je promets de donner toute la force qu’il faut, pour que la médaille revienne au Togo. »

Arnaud BOCCO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.