Trente joueurs sont convoqués pour ce nouveau stage, qui prépare le CHAN 2020. De nouvelles têtes ont encore été coptées.

Les Éperviers locaux continuent leurs préparatifs, en ce qui concerne le CHAN Cameroun 2020. La trentaine de joueurs convoqués a répondu à l’appel, dont quelques nouveaux. Cohésion du groupe, récupération physique et affûtage sont le socle de ce second stage, conduit par le sélectionneur Jean-Paul Abalo. Il s’est exprimé, à la fin de la séance.

«Il y a le CHAN qui arrive, donc on n’a pas beaucoup de temps. On est en trêve, alors on a profité pour organiser un stage avant que les joueurs ne reprennent. Il s’agit de remettre une équipe en place.»

Le sélectionneur de Éperviers locaux veut prendre de l’avance sur le temps: «Il y a des rumeurs qui disent qu’on peut ramener la compétition du CHAN au mois de février, donc nous on se prépare en conséquence.»

Quelques détails sur le bienfondé des différents ateliers: «Les exercices d’opposition, sont faits pour les nouveaux qui arrivent dans le groupe. Cela permet que la cohésion se mette rapidement en place.»

Jean-Paul Abalo s’est fixé un objectif, en ce qui concerne le match amical: « Il s’agit de voir également les nouveaux qui sont venus. Ça fait un bon moment qu’on ne s’est plus retrouvés ensemble. Nous verrons si on peut apporter d’autres changements. C’est un match qui tombe bien et ce ne sera pas le dernier.»


La prochaine séance est prévue pour ce mercredi 15 janvier 2020, toujours au stade municipal de Lomé.

Laisser un commentaire