Les menaces de l’Ambazonie sur la tenue du CHAN 2020 au Cameroun

237

Une correspondance des rebelles de l’Ambazonie adressée à la FIFA et à la CAF circule sur les réseaux sociaux. Elle comporte de réelles menaces sur la sérénité de la tenue du Championnat d’Afrique des Nations 2020, qui doit se jouer au Cameroun.

Alors que tout semble prêt pour démarrer le tournoi du Championnat d’Afrique des Nations au Cameroun, une menace des rebelles l’Ambazonie, territoire séparatiste du Cameroun vient jeter le doute et la crainte sur la tenue de l’événement. « Nous vous écrivons au sujet de l’organisation prévue du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui sera organisé par La République du Cameroun du 16 janvier au 7 février 2021. Nous sommes conscients que certaines équipes, notamment dans la poule D, composée de la Zambie, de la Guinée, de la Namibie et de la Tanzanie ont été programmées pour jouer sur le territoire de l’ancien Cameroun du Sud sous l’administration britannique, maintenant nommé, Ambazonie. Les matchs doivent avoir lieu précisément à Victoria (Umbe). L’Ambazonie se situe entre la République fédérale du Nigéria à l’ouest et la République du Cameroun à l’est », écrivent tout de go les rebelles, visiblement pour spécifier toute leur maîtrise du terrain. Puis ils mettent au grand jour, leurs menaces: « Nous attirons par cette lettre votre attention, celle de la FIFA et de la CAF, de toutes les équipes jusqu’ici programmées pour jouer à Umbe, et de tous les spectateurs potentiels, que tout le territoire d’Ambazonie, y compris Limbé est une zone de guerre et non propice à aucun match international en ce moment ».

Le territoire de l’Ambazonie expose clairement les pertes subies du différend qui l’oppose à la Nation camerounaise et n’exclut pas des représailles qui seront de nature à faire comprendre à tous que l’instant n’est pas la tenue d’une éventuelle compétition: « La République du Cameroun a tué au moins dix mille personnes non armées
Des civils d’Ambazonie, y compris des femmes et des bébés, ont brûlé plus de
quatre cents villes et villages d’Ambazonie, et a causé l’un des
pire catastrophe humanitaire contemporaine dans le golfe de Guinée avec
au moins 40000 réfugiés ambazoniens au Nigéria et plus de deux millions
déplacées à l’intérieur. Les habitants d’Ambazonie vous informent par la présente que
organiser un match de la CAF sur le territoire d’Ambazonie au milieu de ces atrocités
constituera un mépris total pour leurs souffrances et leurs douleurs, et un
l’approbation politique implicite de l’occupation inacceptable de leur
patrie en toute impunité par la République du Cameroun.
Au milieu de la guerre en cours pour la libération et l’indépendance de
Ambazonie, nous tenons à vous informer que l’Ambazonie gouvernant
Le Conseil ne peut garantir la sécurité de quiconque, y compris les officiels de la CAF,
diverses équipes nationales de football et spectateurs en Ambazonie ».

Le pouvoir central de la République du Cameroun n’a pas encore répondu à la correspondance envoyée.

1 commentaire
  1. Bakyono omar dit

    Du courage le Togo peut remporté le trophée ils fo mettre la pression a tout no adversaire c’en relâche bonne chance que le bon dieu soit avec le Togo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!